Creative Music Booking Agency

Simon Barreau

+33 (0)6.32.37.21.21

simon@wanbliprod.com

France





Dans le sillage de Jimmy Giuffre et d’un nouvel art du trio.

Au-delà du jazz, un chant libre comme l’air étend l’espace des possibles.

Après un long compagnonnage commencé en 2001 , Stéphan Oliva retrouve en studio sa partenaire de scène Susanne Abbuehl et Øyvind Hegg-Lunde, l’un des percussionnistes les plus demandés de la jeune scène norvégienne, pour un projet qui n’est pas un disque de chanteuse accompagnée, mais bien un chant à trois voix. Conçu comme un projet collectif, c’est aussi une forme d’hommage explicite à Jimmy Giuffre — peut-être le secret le mieux gardé de la révolution qui fit basculer le jazz du côté de la liberté à la fin des années cinquante.

Clarinettiste, Giuffre élabora une nouvelle forme de création spontanée à la tête d’un trio sans batterie qui donna une nouvelle jeunesse aux savants procédés du contrepoint baroque. Pianiste attentif à toutes les expressions de l’avant-garde, du répertoire classique aux musiques improvisées, compositeur de musiques pour l’image, Stephan Oliva sait créer des paysages oniriques. Son goût de l’épure, qui a récemment fait merveille dans un duo de funambules avec le clarinettiste Jean-Marc Foltz (Gershwin, Vision Fugitive 2016) s’accommode aisément de la contrainte créative qui consiste ici à se passer de contrebasse.

Chanteuse sensible à l’expressivité du souffle et du silence, elle-même formée à l’art de la musique baroque, Susanne Abbuehl fait fructifier le riche héritage de Jeanne Lee, dont le légendaire album « the Newest sound around » en duo avec Ran Blake trouve ici sa descendance la plus légitime.

Ces trois musiciens, soucieux d’une écoute mutuelle, explorent toutes les possibilités expressives des alliages de timbres, comme pour nous rappeler que le chant, au-delà de la voix humaine, est avant tout un instrument ; et peut-être le plus primordial.

 

Le disque « PRINCESS » a reçu le GRAND PRIX JAZZ de l’Académie Charles en Cros en 2017.

SUSANNE ABBUEHL a été désignée Musicien Européen de l’année 2017 par l’Académie du Jazz.

EN

Combining their talents since 2001, Stephan Oliva returns to the studio with longtime performance partner Susanne Abbuehl while one of the most sought-after percussionists to hit the burgeoning Norwegian jazz scene, Øyvind Hegg-Lunde goes above and beyond accompanist, adding his percussive voice to three-part arrangements that sing. Envisioned as a collaborative project, this CD is also an indisputable tribute to Jimmy Giuffre – perhaps the best kept secret of the revolutionary free jazz movement in the late fifties.

Clarinetist Giuffre charted an unprecedented course in spontaneous music, frontlining a drummerless trio
that breathed new life into Baroque contrapuntal intricacies. Meticulously mindful of avant-garde expressionism across the entire classical and improvisational repertoire, pianist and film score composer Stephan Oliva is a master at creating a musicscape with a dreamlike quality. His superbly refined style was the ideal counterpart to clarinetist Jean-Marc Foltz in their recent, judiciously balanced duets (Gershwin, Vision Fugitive 2016) and a perfect fit for the exquisite creative constraint that rules out any need for a double bass.

Trained in the art of Baroque herself, Susanne Abbuehl is deeply aware of the potential for expression that exists in breath and silence. Building on the crescendo of Jeanne Lee’s legendary The Newest Sound Around album with Ran Blake, Susanne Abbuehl can now be named as the sole heir to her rich resonant legacy.

Boasting a keen ability to truly tune in to one other, this trio explores every amalgam of expressive tonality, as if to remind us that the human voice was in fact the first and, perhaps, still the most ideal instrument.

The disc « PRINCESS » received the JAZZ GRAND PRIX by the Charles Cros Academy in 2017.

SUSANNE ABBUEHL received the European Musician Award 2017 by the French Jazz Academy.

 

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

SUSANNE ABBUEHL - voice
STÉPHAN OLIVA - piano
OYVIND HEGG-LUNDE - drums, percussions

 

 

PRESSE / QUOTES

 

« Un disque majestueux »  / « A majestic record »Télérama

« Album sublime » / « Sublime album »France Musique, Alex Dutilh

« Disque rare et précieux » / « Rare and precious record »4* Jazzmagazine, Guy Darol

« Ce disque constituera un enchantement pour beaucoup… » Citizen Jazz, Philippe Méziat

« Il est des albums qui apportent comme un surcroît de clarté.. » lesinrocks.com, Louis-Julien Nicolaou

« La voix de Susanne Abbuehl dans sa plus libre et émouvante expression… » M&C, Francisco Cruz

« A link between chamber music and the feel of free jazz…  »  Jazz News, Marc Zisman

« Original et magnifique à la fois »  / « Original and beautiful at the same time »Magazine QOBUZ, Marc Zisman

« Sublime » / « Sublime »  - Les DNJ, Jean-Marc Gelin

« Petits Miracles » / « Small Miracles »Culture Jazz, Yves

« Un souffle vocal irradié de grâce » /  « Graceful vocal breeze »Latins de Jazz, Nicole Videmann

« Immanquable » / « Unmistakeable » DJAM La revue, Philippe Lesage

« Un album essentiel, hypnotique et solaire »  / « An essential, hypnotic and bright album » -  La République du Son

« un des plus beaux albums de 2017″ / « one of the most beautiful albums of 2017″ Salt-Peanuts.eu, Eyal Hareuveni

« Un album majestueux »  / « A majestic album »Le Soir, Jean-Claude Vantroyen

 

ALBUM